QUI SOMMES NOUS ? 

ZOOTROPE

Qui sommes nous ?

Zootrope est une association dont l’objet est la promotion, la diffusion et la transmission du monde de l’image dans toutes ses déclinaisons.

Zootrope porte des projets artistiques transversaux en lien avec les arts visuels et les arts vivants :
Ateliers de pratiques artistiques, médiation culturelle, expositions, performances, direction artistique de projets.
 
 
La structure née en 2015 démarre son activité sur un projet citoyen « TANDEM » qui a été réalisé pour la ville de Vence et l’ensemble de ses habitants. Depuis, l’association s’invite dans des lieux atypiques, toujours à la recherche d’échanges et de rencontres autour du rapport que nous entretenons avec nos semblables. Ainsi en 2017 l’association a engagé des collaborations avec des compagnies de théâtre et de danse.  Ces dernières permettent d’élargir le champs des possibles.
L’année 2018 est donc l’année de l’expérimentation par la proposition d’ateliers et d’expositions en lien direct avec les aspirations des deux artistes qui sont aujourd’hui en charge du développement de l’association.
 
 
 

MAGALI REVEST

site instagram

Artiste pluridisciplinaire, elle travaille à partir du corps et sa mise en mouvement. Elle utilise la somatique et son expérience de danseuse, comédienne-marionnettiste-metteure en scène pour écrire ses interventions en milieu scolaire.  Chercheuse dans le domaine de la danse, elle envisage sa pratique sous le spectre de l’expérimentation. Son sujet d’étude sur la danse et  le dessin inscrit sa démarche dans un questionnement plus général sur notre présence au monde et notre fragilité en tant qu’être humain.
 
En atelier, elle propose un travail sensible où il est question du corps, de son langage, de la voix et de sa résonance dans son rapport à l’espace et au monde. Elle a fondé et dirigé pendant dix ans la compagnie de théâtre pour le jeune public Kokliko’Theatre à Bruxelles. Dans le cadre de cette activité, elle a développé des projets pédagogiques-transversaux en lien avec les institutions comme le ministère de la culture et de l’éducation, l’école européenne et le parlement européen. Cette expérience dans la capitale européenne lui donne une vision beaucoup plus sensible et globale des problématiques de notre temps et des identités multiples qui enrichissent nos territoires.
 
 
 
 
 

FRÉDÉRIC PASQUINI

www.frederic-pasquini.com

 

Artiste photographe, Frédéric Pasquini questionne le monde qui l’entoure en s’intéressant en priorité à la place de l’être humain dans une société en transition.
Chaque nouvelle collaboration est un voyage, la proposition d’un regard singulier.

Photographe de l’instant, sa démarche est spontanée, la ville est un de ses sujets de prédilection, Il y capture des parcelles de vie. L’espace urbain est pour Frédéric un théâtre à ciel ouvert, lieu de tous les possibles, et de toutes les contradictions, la ville est un miroir déformant, un laboratoire de notre humanité en quête d’identité, un mouvement permanent, un tableau de la vie dans toute sa complexité.

Frédéric joue avec les analogies, les coïncidences, les réminiscences et les perturbations du quotidien afin d’offrir à notre regard un souvenir durable.
Comme l’enfant qui regarde pour la première fois le monde dans lequel il vient d’arriver, Frédéric fait émerger la beauté de l’humanité de l’ombre à la lumière.

Reconnu et primé pour son travail de photographe, il expose en France et à l’étranger. Il est publié dans de nombreux ouvrages, magazines et sites web. Il est également à initiative de projets d’envergures comme le projet Tandem (2015-2016).